751. Le discours dangereux des Européens sur l’Islam

Publié le par marike

Henri Tincq note que le « rappel insistant » des racines chrétiennes de la France « pour justifié et historiquement légitime qu’il puisse paraître (...) sert aussi à cautionner des attitudes morales et politiques –pas seulement électorales– beaucoup plus contestables, comme le rejet de l’immigré et la détestation de l’islam. »
Selon lui il faudrait
« ramener à l’essentiel de la foi chrétienne, à savoir le souci de l’autre, de l’étranger, du plus vulnérable, puis renvoyer chacun, croyant ou non-croyant, à un supplément d’humanité, à une tradition d’intégration dont on sait qu’elle a été léguée par 2 000 ans d’histoire chrétienne et européenne. » Henri Tincq

http://www.lavie.fr/debats/chretiensendebats/racines-chretiennes-de-la-france-eternel-retour-ou-retournement-15-10-2015-67393_431.php

J’y réponds :

Nous savons ce qu’est l’Islam aujourd’hui :
- Le Coran (7e siècle) que nous avons lu appelle sans cesse au meurtre des judéo-chrétiens, au meurtre de tous ceux qui ne croient pas au Coran, au meurtre des « infidèles ». (En réalité le terme est un contre-sens : les infidèles sont ceux qui se tournent vers une nouvelle religion, non pas ceux qui sont fidèles à l’ancienne). Il est vrai que le Coran contient deux bonnes idées : faire reconnaître aux Juifs le prophète Jésus et aux chrétiens la seule humanité de Jésus, au demeurant le Messie.
- Le Coran est dit directement descendu du Ciel, donc on ne peut le modifier.
- L’Islam a sa loi politique propre : la Charia, non adaptable aux lois des pays laïques, non musulmans. Dans certains pays la Charia a-t-elle évolué depuis le 7e siècle (lapidation, on coupe la main du voleur, forte inégalité des sexes, nombreuses peines de mort du fait de l’apostasie.. etc…) ?
- L’Islam n’est-il pas un totalitarisme ? (le totalitarisme étant « un régime à parti unique, n'admettant aucune opposition organisée et dans lequel l'État tend à confisquer la totalité des activités de la société »). L’Islam par ses textes et ses lois est un fanatisme. On ne peut y changer de religion (l’apostasie est interdite).                                                                               Pourtant la croyance exige une totale liberté de l’être ; elle ne doit pas être imposée par une longue habitude dès l’enfance de soumission (tel est le sens même du mot Islam), par  la violence plus ou moins cachée de la force et des menaces ; sinon elle n’est qu’esclavage.

Conclusion : sachant que les musulmans sont polygames et beaucoup plus prolifiques que nous, qu’ils sont attirés dans leur extrême pauvreté vers les richesses de l’Europe,  le changement de civilisation est sûr si l’on n’arrête pas l’invasion musulmane. Nous devons adapter nos anciennes consignes morales bibliques, tout à fait justes, à un événement exceptionnel : en résumé, pour ne pas vous ennuyer avec de longs bavardages, oui, les moutons doivent aimer tous les animaux, partager tout avec eux,  mais ils doivent être en même temps des plus circonspects face aux loups affamés dont la consigne est de mentir aux ennemis, et ils ne doivent pas les faire entrer dans la bergerie ! Charité, mais prudence extrême !

Annexe : LE DISCOURS DE GEERT WILDERS  – LOS ANGELES -  13 AVRIL 2009
« Mesdames et messieurs, le discours libre n’est plus en cours en Europe. Ce que nous avons par le passé considéré comme un élément normal de notre existence, un droit acquis à la naissance, est maintenant quelque chose pour laquelle nous devons lutter de nouveau. Parce qu'exercer le discours libre est devenu une activité dangereuse. »
www.fdesouche.com › Par defaut
Rappel :

Mon résumé du Coran, avec des citations et un regard sur la Bible :
http://marike.over-blog.com/2016/09/708-resume-du-coran-regard-sur-la-bible.html


_______________________________________

Publié dans Politique et société

Commenter cet article