782. Ma petite revue de presse du mardi 28 03 2017

Publié le par marike

Le Figaro

du j. 23 03 2017, p. 17 : « Que faire face à l’intelligence artificielle ? » par Luc Ferry
- d’hallucinants progrès de l’I. A. « qui dépasse désormais, et de très loin, la plupart de nos capacités intellectuelles…encore faut-il préciser qu’elle n’est qu’au stade embryonnaire ! »
- Il nous faudra, dans les années à venir, « rendre l’intelligence humaine, en l’occurence celle de nos enfants et petits-enfants, complémentaire de l’I.A… revaloriser les humanités, les repères historiques, mais aussi ….les mathématiques… »

du j. 23 03 17, p. 15 : la chronique d’Eric Zemmour sur le livre : « une guerre sans fin » de Pierre Lellouche, éd. Du Cerf, 457 p. 24€.
- « un amalgame intolérable au politiquement correct car il redonne une cohérence à des évènements qu’on fait tout pour rendre incohérents :
entre : l’immigration et le terrorisme ; l’islam et l’islamisme ; l’islam et les totalitarismes communiste ou nazi ; l’échec au Moyen Orient des Etats- nations nés du colonialisme, et le califat ; la démographie et la conquête territoriale.
- « Nous sommes en guerre, nous dit Lellouche ; « le faible est déterminé quand le fort est pusillanime »… L’Islam de France ? Il n’y a qu’un Islam. « Nous vivons la troisième offensive de l’Islam en Europe, après le 7e s. puis après 1453, la chute de Constantinople qui mena les Turcs aux portes de Vienne. Une guerre démographique : depuis 1914, le monde arabe est passé de 40 à 378 millions d’âmes, l’Afrique de 378 à 950 millions, alos que l’Europe aura perdu 7 millions 5 habitants. La France n’assimile plus les immigrés. La menace : l’islamisation des sociétés.
- Pour lutter, le programme de Marine Le Pen qui fut celui du RPR à la fin des années 80 : « supprimer le droit du sol et le regroupement familial »… sortir de l’UE. Contre le diktat d’une gauche multiculturaliste.

du v. 24 03 17, p. 14 : « Europe : la supranationalité a échoué, faisons confiance aux nations », article de J. P. Chevènement (et ses cosignataires, dont M. Onfray et N. Polony)
1) le constat du « rejet » par les peuples de l’Europe actuelle, qui a échoué : « à la faveur de la crise les peuples se réveillent d’une longue duperie politique ».
2) L’article propose une redéfinition de l’organisation européenne, avec, pour la diriger « un conseil des chefs d’Etat et de gouvernement » … « avec droit de veto de chaque membre »… ce qui, déjà, me semble-t-il, paralysera toute décision… de même retour aux nations pour le Parlement, la Commission, et une cour de justice « chargé d’arbitrer, non d’imposer ». 3) L’Europe de la défense : une ferme volonté d’indépendance.
Ma conclusion : beau sur le papier mais authentiquement réalisable ?

du v. 24 03 2017, p. 15 : « Présidentielle : de l’urgence d’être populiste » par Ivan Rioufol
- …les « constats du Front National. Cela fait quarante ans que les sujets dérangeants sont mis sous le tapis. L’abstention représenterait à ce jour 32%... une même pensée intolérante use de l’invective pour se protéger…l’islamisme qui peut tuer pour soumettre… les idéologues du vivre ensemble et de la charia…les premiers sont devenus les idiots utiles des seconds, devant qui ils ont déjà rendu les armes. Si le populisme est un danger, c’est pour le politiquement correct qui s’est consolidé sur le déni des réalités et l’intimidation morale. Ce conformisme tyrannique cousine avec la pensée totalitaire, qui fait obstacle à l’usage de la raison et de la démocratie. En fait le populisme n’est autre qu’une parole libre et réaliste… combattre le populisme en prétextant y voir l’extrême-droiteamène à museler la parole, à obscurcir le regard. Le mécanisme s’emploie à ne promouvoir que des opinions tièdes et élastiques. Emmanuel Macron, cheval de Troie du hollandisme, a donné lundi soir sur TF1, un bel aperçu de la pensée creuse. .. Une enquête du CNRS montre (Le Figaro de mardi) que 44% des élèves musulmans pensent qu’il est acceptable de combattre les armes à la main pour sa religion. Continuer à dormir ?... Les « nouveaux angéliques » pour la paix (oubli, face au nazisme de la gauche pacifiste) sont rejoints par une extrême-gauche fascinée par l’Islam révolutionnaire et sa haine de l’Occident.

Valeurs actuelles du 16 mars 2017
« La face cachée d’Emmanuel Macron » (parcours : ENA. Inspection des Finances. Banquier chez Rothschild) <wxljhgfdsqQSP¨POUYREZA AZ+7654321²123¨POUYREZA AZ+7654321²123par Raphaël Stainville
- « Chez Macron, tout n’est que verbiage… mais les médias l’encensent. » « il entretient le flou. »
- dans les couloirs de Bercy, Brigitte Macron : «Elle régentait alors tout …. C’est maman et fiston… Elle le tient par la main.
-
le banquier d’affaires et ancien patron du Figaro : un menteur permanent, un imposteur qui vend du vent. Il semble n’avoir d’autre projet pour son pays que de plaire à tout le monde. Le ni de droite ni de gauche …porte probablement en germe un risque de régime autoritaire au visage faussement souriant.
- c’est Narcisse dans le miroir.
- donner un visage jeune et humain à leur conservatisme qui protège leurs privilèges.
- Il est le continuateur de la politique de F. Hollande… animé de la même obsession de la conquête du pouvoir, mais qui n’entend pas davantage l’exercer que l’actuel président.
- La sécession entre le peuple et les élites.
- chez E. Macron, pas de culture. … un fol ambitieux inexpérimenté.
- p. 20 : Jean-Marc Borello et Bernard Mourad, conseillers de Macron, ont des démêlés avec la justice. Jean-Jacques Mourad, frère du précédent, cardiologue, en lien (conflits d’intérêt) avec les laboratoires Servier.

Publié dans politique

Commenter cet article