789. Doit-on accueillir les migrants ou non ?

Publié le par marike

A Facebook beaucoup d’avis différents. J’ai eu envie de les récolter tous pour faire un bilan.
Après réflexion, prenons le problème au départ :
1) - Les pays les plus forts convoitent indûment les ressources naturelles des autres pays moins développés. D’où les guerres, par exemple celle des EU en Irak, contre Saddam Hussein.
Revoyons "Les 10 commandements" (Bible, Exode XX) : l’un d’entre eux, le 10e est : « Tu ne convoiteras pas… »
2) - Le résultat a été, comme réflexe défensif, une recrudescence de l’islamisme, intégrisme musulman, et tous les ravages qu’il a effectué
s sur les populations.
3) - De là datent les premiers flux migratoires de masse vers l’Europe.
4) Pourquoi celle-ci ne régule-t-elle pas depuis des années l’immigration et accepte-elle une immigration massive, principalement musulmane et économique ?

Tournons alors nos regards vers l’UE :
l’Union Européenne est une création à la fois américaine et européenne :
Historique de la construction de l’UE (Wikipédia ) :
« Nous devons construire une sorte d'États-Unis d'Europe. » (1946) Winston Churchill
… « Entre 1948 et 1960, dans un contexte de guerre froide et de lutte contre le communisme, le gouvernement américain, au travers du
Comité américain pour une Europe unie, apporta un soutien financier à diverses organisations promouvant l'intégration ou le fédéralisme politique en Europe, à l'instar du Mouvement européen… Le 9 mai 1950, Robert Schuman — alors ministre des Affaires étrangères — présenta au quai d'Orsay dans une déclaration, considérée comme l'acte de naissance de l'Union européenne, une proposition relative à une organisation de l'Europe, indispensable au maintien de relations pacifiques ; il avait rédigé cette déclaration avec son conseiller et ami Jean Monnet
          Suivant la proposition de Robert Schuman, la
France, la République fédérale d'Allemagne, l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg fondent la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA). Le traité instituant cette organisation fut signé à Paris le 18 avril 1951, soit moins d'un an après la déclaration du 9 mai. D'une validité de 50 ans, il entra en vigueur le 23 juillet 1952.
          Échec de la Communauté européenne de défense : …Le 30 août 1954, le traité est rejeté par une question préalable adoptée par 319 voix contre 264. L'échec de la CED met fin à tout espoir d'intégration politique de l'Europe occidentale.
          Si nous ne pouvons suivre ici toute l’historique de l’UE, nous pouvons au moins constater la puissance de l’argent dans les relations intrnationales : elle est détenue en gros par les huit plus grandes banques mondiales judéo-américaines, par le grand nombre de multinationales américaines et leur lobbying intense, trop souvent victorieux, auprès de la Commission de Bruxelles, et par les nombreux créateurs d’internet (Google, Facebook…) Voir aussi la Silicone Valley aux EU et leur puissance technologique.
          Dans ce cadre l’UE est-elle vraiment totalement libre face aux EU d’Amérique, d’autant plus que Sarkozy nous a remis dans L‘OTAN ? A partir de là, ne peut-on comprendre alors pourquoi le parti de la nation est si mal vu et diabolisé en France ? Le Nouvel Ordre Mondial (Bildeberg, la Trilatérale) de la Finance matérialiste veut détruire les nations européennes et les remplacer par un marché financier qui lui serait soumis ; les hommes métissés seraient alors robotisés pour consommer, et la main d’œuvre des immigrés sous payés serait ainsi une aubaine. La Finance internationale n’est plus au service du peuple mais à son propre service (
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751 ).
          Nous constatons que depuis des années, depuis l’UE, toutes nos grandes entreprises ferment l’une après l’autre, d’où le chômage à 10% et la dette abyssale. Dans ce cadre, pouvons-nous accueillir des migrants sans leur assurer emploi et logement, sans un contrôle minimum aux frontières ?
Nous tenons à notre civilisation chrétienne qui a fait ses preuves et nous ne voulons pas du « Grand remplacement ». Restons concrets et voyons les problèmes tels qu’ils se posent. En 2035 pour la première fois les musulmans seront plus nombreux que les chrétiens dans le monde. Comparons notre civilisation chez nous et celle de l’Arabie saoudite qui n’admet aucun chrétien (ni aucun de ses frères musulmans migrants) : leur civilisation à tous points de vue est-elle enviable pour un pays ?

Donc accueillons certes les réfugiés (les vrais ; pas ceux qui trichent avec de faux-papiers) mais contrôlons nos frontières pour ne pas dépasser le taux d’immigration au-delà duquel il y a risque de changer à terme de civilisation.

Aidons les pays en voie de développement par un contrôle des naissances qui leur permette de faire vivre leur population sans que celle-ci soit obligée de s’exiler. Exigeons en règle générale des résultats en contre partie de notre aide.

En conclusion tous les humains, qu’ils soient riches ou pauvres, sont souvent les mêmes : ils ont tendance à profiter de la faiblesse des autres, à fuir leurs propres responsabilités, avec paresse. Restons humains dans toutes nos démarches, mais faisons en sorte que chaque pays se dirige convenablement, sans laxisme et laisser-aller, avec courage, honnêteté et raison, que chacun soit authentiquement indépendant, pour éviter de peser sur les autres, de leur nuire ou d’exercer une hospitalité plus grande qu’il ne peut l’assumer.

Publié dans Politique et société

Commenter cet article