C8- Suite de la conférence de Michel Lefeuvre. Annexes & Fin & annexes

Références du Professeur Rosine Chandebois :


Dans un encart publicitaire publié par « Médecine Sciences », des éloges de plusieurs personnalités scientifiques et philosophes [J. Roux, J. P. Escande, L. M. Vincent, R. Chauvin, De Corte (Liège), Nieukoop (Utrecht)].

- J’ai également appris qu’elle avait été invitée par le Professeur Wolsky, du New York Medical Center, à écrire une monographie : « Automation in animal development », parue en 1983. - La préface du Professeur EDE, (Glasgow), se termine par cette phrase : « I believe that it’s influence will be considerable. »

- Enfin le premier livre de R. Chandebois : « Morphogénétique des animaux pluricellulaires » (1976) avait déjà été très apprécié en raison de l’abondance de la documentation , comme l’a souligné, dans la préface, le directeur de l’Institut international d’embryologie d’Utrecht :
« Je dois dire que l’ouvrage est de si grande valeur que sa diffusion ne devrait pas se limiter à la France et aux pays francophones. » Il suggère donc qu’il soit traduit en anglais.

- « Pour en finir avec le darwinisme. Une nouvelle logique du vivant », préfacé par le professeur M. Schützenberger (1993). Ce livre a été traduit en portugais par l’Institut Piaget (Lisbonne)

_____________________________________________________________________________

Où l’on peut se procurer les livres du Professeur Rosine Chandebois

  (Coordonnées du Professeur R. Chandebois :  68 av des Chartreux - 13004 - Marseille,

T : 04 91 49 04 80 - attendre longtemps au téléphone, et téléphoner l'après-midi)

 

-1- Le Gène et la Forme ou la démythification de l’A.D.N. (préface de René Thom) - 1989 -

éditions Espaces 34 (collection espace science)  

On peut se le procurer en le commandant chez un libraire : le libraire doit le commander à « Tec et Doc Lavoisier » en sept. 07 il en reste 80 à 100 ex.

L’explication du titre de l'ouvrage  : « le gène et la forme ou la démythification de l’ADN »

L’ADN c’est le génome ou l’ensemble des gènes qui se trouvent dans le noyau de la cellule.

Les darwinistes disent, ou disaient , au contraire de R. Chandebois, que dans l’ADN se trouve tout le programme de l’embryon. « La forme » c’est son apparence extérieure, une fois l’individu constitué.

 Pour R. Chandebois le programme de l’embryon se situe dans le cytoplasme de l’œuf fécondé : c’est là que se trouve la mémoire de l’espèce qui se met en route dès l’instant de la fécondation ;  à partir de là, les cellules qui en sont issues s’entraident pour construire l’animal en utilisant le produit des gènes comme d’un matériau de construction.

____________________________________

 

-2- Pour en finir avec le darwinisme - une nouvelle logique du vivant - 1993 -

(Préface de Marco Schützenberger, de l’Académie des Sciences).

  Réédition aux éditions de L'Harmattan, à Paris, 2011
_______________________________________

 

-3-L’embryon - cet inconnu (suivi de « La réflexion d’un philosophe » par  Michel Lefeuvre) - 2004 - Editions de l’Age d’Homme (Lausanne-Paris)  - www.agedhomme.com


___________________________________

 

-4-  Comment les cellules construisent l’animal - 1999 - Phénix éditions - Paris

(Se le procurer chez elle ; il lui en reste une centaine en sept. 2007).
Description détaillée à la fin du site suivant : www.pst.chez-alice.fr/biblio.htm

 

_____________________________________________________________________________ 

Références de Michel Lefeuvre, l'auteur de cette conférence : voir le site : www.marike.over-blog.com


Dans la marge de droite du site, à  l'encart "PAGE" : voir la présentation de Michel Lefeuvre et de ses oeuvres (n°4) et la présentation de son dernier livre (n°10)

 

(C'est surtout après la publication de "Les Echelons de l'être. De la molécule à l'esprit", que Michel Lefeuvre rend compte des ouvrages de Rosine Chandebois.  Avant, on trouvera d'autres démarches du philosophe.)

 

Je signale, ce 17 mars 2009, le dernier article de Michel Lefeuvre : "Réflexion sur le vivant, le cerveau et l'esprit ", dans la revue "Teilhard aujourd'hui ", n°29 (mars 2009), pp.19 à 30. (secretariat@teilhard.org)

http://www.teilhard.org

______________________________________________________________________________



PETIT LEXIQUE                                                     CONFERENCE DU 14 MAI 2008  -  UIP -Michel Lefeuvre                   

 

Les définitions seront souvent tirées du Lexique de « Scientifiquement incorrect ou les dérives idéologiques de la science » -Michel Lefeuvre – ed. Salvator P. 147)

 
Par ordre alphabétique : 


Allostérie
 :  (grec : allos : autre, et stereon : relief) : les enzymes (voir à ce mot) allostériques, en plus des enzymes classiques, ont la propriété de reconnaître électivement un ou plusieurs autres composés, ce qui leur permet dans certains cas d’accroître ou d’inhiber leur activité à l’égard du substrat.

 

Autopoïèse (grec auto (soi-même), et poièsis (production, création) définit la propriété d'un système à se produire lui-même

 

Biologie moléculaire : le vivant n’est qu’un assemblage de molécules. Une molécule est un assemblage d'atomes dont la composition est donnée par sa formule chimique.

 


Dérépression séquentielle des gènes
 :
« d’après le modèle Jacob/Monod, le plan de construction de l’animal, autrement dit le programme génétique, se trouverait dans le génome –l’ensemble des gènes- de l’œuf fécondé.  Il ne s’y exprime pas encore : il est réprimé. Dans certaines séquences, il est déréprimé… » ; l’information génétique connaît une libération différentielle, séquentielle,  d’où l’expression de « dérépression séquentielle des gènes » …

 

Ectoderme (ou ectoblaste), par opposition à l'endoderme (feuillet interne)et au mésoderme (feuillet médian), est le feuillet externe de l'embryon des métazoaires ; Il a généralement pour rôle de donner naissance aux organes externes, aux muqueuses, mais également au système nerveux: ainsi, chez les mammifères, l'ectoderme donne naissance à l'épiderme de la peau, à la cornée des yeux, à l'émail des dents, au rectum, au système nerveux central

 

Enzyme : (grec : en : dans ; et zumê : levain) (voir aussi le mot allostérie pour  : enzyme allostérique) substance orgnique provoquant ou accélérant une réaction biochimique. Les enzymes sont synthétisés par les organismes vivants, variables d’une espèce à l’autre, mais constants et transmis héréditairement à l’intérieur d’une même espèce.

 

Epistémê : les règles du savoir (et donc l’épistémologue)

 


Gastrulation
 
: mise en place définitive de ce qui va devenir l’organogenèse

 

1 - blastula, 2 - gastrula ;
en orange - ectoderme (ou ectoblaste),
en rouge - endoderme (ou endoblaste). 


Hétérochronie
 : la fonction, l’expression de certains gènes change intégralement au hasard au cours du temps (mutation).

 

Induction : déduire des lois par généralisation des observations. Par exemple, en l'absence de toute connaissance scientifique en astronomie, la plupart des gens s'attendent à voir le soleil se lever le lendemain matin.

 

Intraspécifique : à l’intérieur d’une même espèce.


interspécifique
 : entre les espèces

 


Mitose :
ou division d’une cellule en deux  cellules-filles ayant le même équipement chromosomique.

 


Méïose
 : par rapport à la mitose (voir ce mot) elle est aussi une division cellulaire, mais beaucoup plus compliquée. Au terme de deux divisions successives chaque cellule fille reçoit un seul exemplaire de chacun des types de chromosomes ; elle est dite haploïde. Ainsi chez l’être humain , alors que chaque cellule contient 23 paires de chromosomes, soit 46, la cellule haploïde (la gamète) n’en contient que 23. au début de la méïose, il s’est produit un brassage de gènes maternels et paternels par suite d’un échange de matériel génétique  phénomène appelé crossing over. 

 


Nominalisme
 : prendre un terme pour une réalité

 

Organogenèse : genèse des organes, qui débute après le stade gastrula (voir gastrulation)

 


Ontogenèse
(onto = être) ; développement progressif d’un organisme

 


Ovocyte
 : cellule n’étant pas arrivée à terme de la lignée germinale femelle des animaux.

 


Ovule
 : cellule femelle  de reproduction destinée à être fécondée par le spermatozoïde.


Phylogenèse
:  l'histoire évolutive de l'espèce


Phylum
(polyphylétisme) : série évolutive de formes animales ou végétales


Progression autonome (P. A.) de la différenciation
 : citation partielle (adaptée avec des mots de liaison) de R. Chandebois  (Le gène et la forme – p. 88.) : « des cellules embryonnaires isolées en culture sont capables d’évoluer par elles-mêmes pendant quelque temps. Ce phénomène , est connu sous le nom de différenciation autonome –mais  je préfère l’appeler la progression autonome de la différenciation. … » (voir la suite de l’explication pp. 89 et suivantes).


Système
 : dans un système il y a une organisation intérieure.


Variations génotypiques
 
: elles consistent en l'apparition  d'un caractère différent qui sera transmis à la descendance.

________________________________________________________________________

 

Conférence sur l'oeuvre de  Rosine Chandebois

 

  -voir site :  Projet Nouveau Regard : conférences de la rue du Regard (colonne de g.) : dernière conférence : celle de Michel Lefeuvre